2013 – Indonésie

Bienvenue en Indonésie!

Pays aux 13000 îles, multiculturelles et sauvages. Animaux, nature verdoyante, côtes protégées, peuple accueillant, temples à l’architecture travaillée, ce pays nous invite au voyage et à la découverte.
Je vous propose ci-dessous un périple qui peut se réaliser en deux semaines partagées sur deux îles. La très célèbre île de Bali et la merveilleuse et moins connue de Flores.

Indonésie

Tout d’abord allons faire un tour sur :

L’île secrète et sauvage de Flores

Flores

 

DÉMARRAGE DE L’AVENTURE: LABUHANBAJO

indonesia-01_0001_DSCF2625

Petit port de pêche traditionnel , la ville d’arrivée sur l’île de Flores possède un charme fou.

indonesia-01_0019_DSCF2643

Petit déjeuner typique, fruits, omelette aux poivrons, confiture de papaye, de quoi se donner des forces pour une journée qui démarre tôt pour tout le monde. 7h du matin c’est une bonne heure pour partir à l’aventure vers les merveilles de Flores en suivant la course du soleil.

 

indonesia-01_0004_DSCF2628Ce paradis tranquille, ou les locaux travaillent , vivent, sans encore trop se soucier des quelques touristes badauds qui se baladent , risque d’ici quelques années de se transformer en station balnéaire à l’occidentale. Un aéroport et plusieurs grands hôtels sont en construction. Il est grand temps de venir découvrir ce village encore préservé du tourisme de masse.

 

indonesia-01_0020_DSCF2644Après une journée de ballades à la découverte de la petite cité portuaire quoi de mieux qu’un couché du soleil depuis la colline surplombant le port. Encore quelques heures pour profiter de la petite ville et de ses restaurants typiques, au menu poisson, fruits de mer et cocktails de fruits frais que du bonheur!!

 

 

Le lendemain en route !
Accompagnés d’un guide spectaculaire, drôle et très cultivé, prenons la sinueuse route de Flores pour découvrir des panoramas à chaque nouvelle vallée traversée. Une route avait été construite par les hollandais au début du siècle et n’a pas été rénovée depuis. D’où quelques nids de poules et secousses, petites natures s’abstenir!

PREMIÈRE ETAPE: LA REGION DE RUTENG

indonesia-01_0042_DSCF2668Les champs en toile d’araignée sont dans cette localité un mode ancestral de culture qui permet d’irriguer d’une manière très ingénieuse les rizières alors reliées entre elles.

Nous arrivons aux abords de Ruteng

Découverte d’un village autochtone où les villageois ont conservé un mode de vie très ancien, leur organisation est basée sur des croyances animistes mélangées aux influences chrétiennes apportées par les colons. Au centre du village des constructions symboles du féminin et du masculin sont sacrées.

indonesia-01_0149_DSCF2775

Pour faire vivre leur village et améliorer le quotidien de leurs enfants, les femmes du village tissent des « ikats » qu’ils vendent aux quelques touristes qui passent par là. Un ikat est morceau de tissu coloré de manière naturelle qui grâce à une technique utilisant un fil de trame et sa juxtaposition aux autres fils, se compose de différentes couleurs et motifs. Un ikat nécessite plusieurs jours de travail pour la tisseuse qui ne le vendra que 10 ou 15 euros. Le respect de la nature est essentiel pour cette communauté , ils y prêtent attention et vivent avec elle.

Reprenons la route pour la ville de Ruteng et son agréable marché.

indonesia-01_0215_DSCF2842

Arrêt sur la côte entre Ruteng et Bajawa ou nous passerons la nuit après cette première journée chargée en émotions.
DEUXIÈME ETAPE : LA RÉGION DE MONI

indonesia-01_0220_DSCF2847

Le lendemain nous reprenons la route et admirons ce magnifique paysage de rizière qui s’offre à nous tout au long du chemin.

Nous allons passer la nuit à Moni, village perché dans les montagnes de l’ile au pied du mont Kelimutu, où le climat est plus frais et c’est également le point le plus à l’Est de notre périple. Réveil à 4h30 du matin. Une randonnée nous attend. Après 30 min de marche dans la pénombre, nous arrivons au sommet des 3 cratères lieux sacrés de repos des défunts de la communauté locale.

Le premier lac, le lac bleu est le lieux de repos de la majorité des gens qui ont fait le bien durant leur vie.Le lac noir correspondrait à une sorte d’enfer. Quant au dernier, c’est le lac vert où se retrouvent les innocents et les enfants..
Ces lacs volcaniques changent de couleurs avec l’activité du volcan et les changements de climat. Mais, cette vue au lever du soleil , restera longtemps gravée dans nos mémoires.


Retour par la marche à travers le parc de Kelimutu jusqu’au village de Moni. Il est temps de reprendre la route que l’on ne quitte jamais bien longtemps sur cette île.

144e1-dscf2816

Regardez-bien ce véhicule, on peut voir des jeunes femmes blondes asiatiques mais très occidentalisées, c’est original sur une camionnette!

 

 

 

Après un voyage bien mouvementé nous rejoignons la côté nord de l’île et ces plages désertes.

Indonésie – Partie 2 : Riung et les dragons de Komodo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *