2016 – La Réunion

Reunion mapCette île est le dernier arrêt de notre long périple et nous en avons eu un bel aperçu en une semaine. Les paysages de la réunion sont multiples: cirques grandioses, plaines volcaniques, lagons turquoises. Sa population est un mix de couleurs et de cultures qui s’écoutent, s’entendent, tolérantes et respectueuses des autres avec pour point commun la douceur de vivre créole.

1 – Acclimatation créole

Nous rejoignons des amis à la Réunion et heureusement ils sont là à notre arrivée à l’aéroport pour nous faire accuser le coup, et oui nous voilà déjà un peu revenus en France. Bon, on va vite s’en apercevoir ce n’est pas tout à fait comme chez nous et c’est tant mieux!

IMG_3572

 

IMG_3703
Il y a des plantations de canne à sucre un peu partout sur l’île.

C’est l’hiver pour eux et pourtant 25 degrés en moyenne dehors comme dans l’eau! L’acclimatation est donc facile, au niveau des infrastructures on se croirait définitivement en métropole, pour le reste c’est plus tranquille. Certes il y a aussi des bouchons, mais ils commencent à la sortie des bureaux soit vers … 16 heures!

 

 

Dans la voiture, on écoute “radio FreeDom” et c’est sensas. Cette antenne fonctionne sur un principe peu commun, l’intégralité de la diffusion se fait à partir d’appels d’auditeurs en direct sur des sujets divers et variés non censurés. Cela donne des appels pour indiquer qu’une bonne dame a retrouvée une carte bleue, celle-ci laisse même son numéro de portable à l’antenne pour être rappelée plus facilement. Cela donne aussi des commentateurs de ce qu’il se passe autour de chez eux; feux de forêts, accidents de la route ou commérages que l’on appelle en créole les “ladilafé”.  Sur les 800 000 habitants de l’île 500 000 environ sont fidèles à cette radio véritable Facebook local. Pour preuve de l’importance dans la vie des habitants, si l’on se fait voler sa voiture, on contacte “FreeDom” avant même d’appeler la gendarmerie!!

IMG_3700Sur le bord des routes il n’est pas rare de voir des petites chapelles en l’honneur de St Expedit. On honneur ce saint par peur qu’il envoie des vengeances vaudoues ou bien afin de pouvoir maudir nos enemmis. Une des nombreuses légendes sur le nom de St Expedit serait qu’un bateau transportant des caisses de statuettes religieuses se serait échoué au large de la Réunion et que sur les caisses il ne restait plus que les lettres “Expedit” du mot “Expediteur”.

2 – Le Sud sauvage

Dès le lendemain de notre arrivée nous partons avec nos amis qui se font guides d’un jour pour nous montrer la partie la plus sauvage de l’île au Sud. Plages désertes, falaises de roche volcanique et cascades; c’est magnifique.

IMG_3110

Au cap méchant, cette coulée de lave qui a refroidi dans la mer, il y a une célébrité surnommée “la folle du cap méchant”. Elle aborde tout les passants en leur parlant du diable et des maladies, elle a le don pour saper le moral.

Un peu plus loin dans la balade, nous visitons l’église de Ste Rose où un “miracle” s’est produit. La coulée de lave s’est arrêtée juste devant la porte du sanctuaire religieux. Si! Si!

Il y a trois religions à la Réunion. Le Catholicisme, l’Islam et l’Hindouisme avec les communautés Tamoules et Malbars arrivées d’Inde pour réaliser des contrats précaires à la suite de l’abolition de l’esclavage.

Ci-dessous un temple “tamoul” coloré et dont la visite par son gardien nous en aura appris un peu plus sur cette pratique religieuse.

On poursuivra cette belle journée à travers les villages puis à travers les montagnes pour traverser l’île en son centre par des petites routes en zigzag dans les nuages.

3 – Les cirques

Nous avons eu un premier aperçu des 3 principaux cirques de l’île de la Réunion. Pour en connaitre un peu plus, des jours, des semaines, des mois de randonnées sont accessibles. Nous en aurons fait que quelques heures et déjà leurs paysages nous ont époustouflés.

Cirque de Cilaos : notre favori

Le secret pour voir ces paysages somptueux et ne pas se faire rattraper par les nuages : partir tôt. En effet dès le milieu de journée le temps se couvre et le cirque est généralement plongé dans les nuages. Pour atteindre Cilaos, il faut empreinter la route aux 300 virages, conducteurs novices s’abstenir!

Cirque de Mafate : une vue plongeante

IMG_3623

Mafate n’est accessible qu’à pied où en hélico. Les randonneurs dorment dans les villages en contrebas et repartent pour un ou plusieurs jours de marche. Les habitants sont ravitaillés par hélicoptère une fois par semaine, il ne faut pas se tromper sur la liste de courses. Pour les moins courageux, un superbe point de vue est accessible en voiture via une route sinueuse dans la montagne.

Cirque de Salazie : Cases créoles et décor grandiose

Ce dernier cirque est encore différent mais tout aussi magnifique avec ses pins, cette vue dégagée, ses aires de pique-nique et son village de Hell-bourg, célèbre car il héberge de très jolies maisons créoles appelées “kaz”.

4 – Le volcan

IMG_3408
Plaine des sables, juste avant de parvenir au début de la randonnée, 5 kilomètres de chemin caillouteux, pas facile avec notre petite 108 de location.

Ce matin nous partons à 5h30 pour nous attaquer à ce que les gens ici appellent “Le volcan” autrement dit le “Piton de la fournaise”. Encore en activité, la dernière éruption de ce volcan a eu lieu en mai dernier, des frémissements nous ont donné l’espoir de voir du grand spectacle mais il n’en sera rien pour cette fois.

 

 

 

Du pas de Bellecombe au cratère de Dolomieu il nous faudra 6 heures de marche sur les roches volcaniques pour faire l’aller-retour. Pas de plat ou de chemin, que de la roche, 6 heures en équilibre au dessus des nuages.

5 – Le lagon

IMG_3385Ce qui est top à la réunion c’est qu’il y a la montagne, les cirques, les volcans, mais il y a aussi la mer! Bon, elle n’est pas vraiment praticable à cause des requins mais le lagon lui est là pour nous ravir.

 

 

Malgré l’interdiction de se baigner, les panneaux et les maîtres-nageurs qui passent pour le rappeler, certains prennent le risque et s’éclatent dans les vagues. Le plus risqué serait en fin de journée alors que la lumière baisse, les requins confondraient plus facilement les planches à voiles et les membres qui dépassent avec leur dîner. Pour notre part ce sera plongée sans un requin en vue.

Pour d’autres c’est relax ou plutôt c’est le pique-nique sacré du weekend. Certains membres de la famille qui ne travaillent pas réservent leur emplacement dès le vendredi avec des banderoles de chantiers. Ils amènent la sono, le groupe électrogène, les tables, les chaises, les marmites et en avant pour un weekend de folie!

Tout le littoral est couvert de tables de pique-nique en hiver et en été c’est dans les montagnes que le bord des routes et les aires sont conquis.

Le marché aussi est sur le bord de l’eau avec tout plein de couleurs tropicales.

 

IMG_3693

Pour nous c’est la fin du voyage et le retour sur Paris s’annonce difficile.

Merci à tous ceux qui nous ont suivi tout au long de ce périple, nous espérons à travers ces articles vous avoir fait partager une partie de notre rêve 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *