2016 – Iles Cook

Les Iles Cook c’est un chapelet d’une quinzaine d’iles au milieu du pacifique. Nous avons décidé de nous y perdre un mois, le temps du visa et de nous émerveiller de ces beautés. Nous atterrissons sur Rarotonga, l’ile principale, puis poursuivrons vers deux iles: Aitutaki et son lagon puis Atiu plus sauvage.

Iles Cook – Partie 2 : Atiu paradis perdu au bout du monde


DSCF8881

1 – Rarotonga

Arrivée sur l’ile principale, la capitale, qui comporte 12 000 habitants sur les 20 000 que comptent le pays. Ici c’est plus que tranquille! Le premier soir nous découvrons le burger hawaïen (avec une tranche d’ananas en plus) au super Brown; mini-chaine de supermarchés locale approvisionnée en plats préparés par les femmes du coin et en noix de coco fraiches!

Nous avons prévu 4 jours sur place pour ce premier arrêt et malheureusement il pleut tous les jours, le ciel est gris, il fait sombre mais cela parait joli. On doit passer un permis spécial pour pouvoir conduire un scooter, rendez-vous au poste de police pour un test écrit et une épreuve pratique. Avec le permis en poche, nous partons trempés sur notre scooter, à la découverte de cette ile dont on peut faire le tour en une après-midi. On tente le snorkelling et quelques petits poissons sont au rendez-vous dans le lagon. Le soir, c’est barbecue avec nos hotes et d’autres voyageurs.

DSCF8853
Pas mal de chiens errants sur Rarotonga, celui-ci essaye de nous dire quelque chose assis avec les conserves de “dog food”!

Le samedi, on va au marché, malgré les gouttes, quelques vendeurs sont là, à l’arrière de leur camion ou sur leurs stands. La spécialité c’est le thon cru. On le mange en sauce au lait de coco ou en sashimi à la japonaise. Les marchands en vendent tout préparé, ils proposent aussi une espèce de pâte de fruit dans de gros pots en plastique, on essaye mais cela n’a pas trop de gout. Un truc plus sympa ce sont les noix de coco fraiches qui sont coupées devant nous, dans lesquelles on insère une petite paille et hop c’est prêt!

Sur Raro, et aux Iles Cook en général il y a beaucoup de chiens et surtout des poules, plein de poules partout en liberté et des coqs, aie les coq! Chez nous les coq se réveillent avec un petit cocorico tout mignon vers 6 heures du matin au lever du soleil, on pensait donc qu’ici ce serait pareil, que nenni! Les coqs ici, ils font la fête entre minuit et midi , un peu quand ils veulent, et si l’envie leur passe de chanter sous votre bungalow et bien on ne dort pas beaucoup!

DSCF9344 Le dimanche, nous allons à la messe , avec une jolie fleur dans les cheveux comme les filles d’ici. Les habitants des Iles Cook sont très croyants. Chrétiens en grande majorité il vont tous à l’église le dimanche et certains même plusieurs fois par semaine. La messe est beaucoup plus animée que chez nous, les gens chantent de beaux cantiques en langue locale et c’est assez gai!

Bon allez on change d’ile en espérant que le soleil sera au rendez-vous cette fois!

2 – Aitutaki

Nous voici à présent sur l’ile d’Aitutaki, réputée pour son lagon turquoise magnifique, ici nous allons tenter l’expérience du woofing. Le principe: on travaille environ 5 heures par jour 6 jours sur 7 en échange du logement et de certains repas. Nous sommes accueillis par Mat’ ou Mathilda qui sera notre “patronne” pour deux semaines. Elle est adorable et nous accueille avec un diner bien chaud et un bungalow confortable face a la mer! Elle est l’heureuse propriétaire de deux jolis bungalows divisés en deux qu’elle loue quand elle peut. Elle n’habite pas sur l’ile mais réside sur Rarotonga, c’est Ra qui s’occupe des bungalows en temps partiel et elle n’a pas le temps de nettoyer de fond en comble, ce sera donc notre mission au cours de ces deux semaines.

Dès le lendemain matin on se met au boulot! Peinture, jardinage, nettoyage, inventaire seront nos activités du matin, l’après-midi ce sera relax avec quelques copains! Les bungalows sont dans un sacré état! Le cyclone de janvier a sali les murs, le sol, la cuisine; les lézards et les araignées y ont élu domicile, il est temps de nettoyer tout ça.

C’est chouette comme expérience, on gagne notre pain quotidien avec notre sueur ce que nous ne sommes plus habitués à faire, puis on profite pleinement des quelques heures de détente de l’après midi. Mat rend vraiment le travail agréable, elle ne nous met pas de pression et est super contente de notre labeur, elle se réjouit de voir son petit hôtel reprendre des couleurs et se préparer à recevoir des clients. On découvre chaque jour un peu plus de cette ile et de ses habitants. Elle nous présente ses amis qui sont adorables, on a l’impression de vivre comme des locaux.

Le dimanche c’est repos, on ne travaille pas le jour du seigneur ici, il y a d’ailleurs des panneaux partout sur l’ile pour que les vols cessent le dimanche. On en profite pour découvrir le lagon avec une jolie petite croisière.

Plages de sable blanc désertes, eaux limpides, poissons à foison, on se croirait sur une carte postale. Il y a quelques années l’émission américaine Survivor a été tournée sur ces iles, une enveloppe de 5 millions de dollars a été repartie par la production aux habitants d’Aitutaki sous la forme d’emplois temporaires. Les propriétaires des motus sur lesquels le tournage a été réalise n’ont pas demandé de rémunération mais seulement que l’émission laisse l’ile vierge de toute intervention humaine.

Le déjeuner est local, ici on mange du tarot, des bananes frites, du thon c’est top. L’arrêt snorkelling de l’après midi se fera avec des Giant Travelleys ou Carangues en français, ils sont énormes et nagent sous notre nez ! Le lendemain de notre croisière un touriste s’est même fait croquer la main!

Sur ces iles désertes, les oiseaux font leur nid au sol, il n’y a pas de prédateurs pour venir manger leurs œufs!

Retour au port pour une semaine de travail et de plaisir avec Mat qui nous concocte de bon petits plats et essaye de nous faire découvrir la culture locale. Entre kayak, apéro et ballades, on fait le tour de l’ile.

Ci-dessous notre bar favori sur le bord de l’eau , avec les poules ici aussi.

Le dimanche suivant nous allons de nouveau à la messe, l’après-midi, tournoi de rugby dans l’eau!

Nous rencontrons un couple suisso-argentin, ils font également du woofing mais pour eux c’est assez dur, entre de longs horaires et le travail dans la plantation. Nous partageons nos expériences, c’est sympa de trouver des copains à l’autre bout de la planète, en espérant les revoir en France.

Sur l’ile de jolies fleurs et de jolies plages, vive le Pacifique!

Cherchez l’erreur sur la photo suivante:

Aux Iles Cook, les habitants enterrent leurs morts dans leur jardin puisque la terre leur appartient. Ils ne peuvent la vendre, seulement la louer, parfois pour de très longues durées. Ainsi la terre reste entre les mains des habitants et non des investisseurs étrangers.

Ci-dessous des photos de nos autres copains du moment:

DSCF9422

 

Et puis surtout lui : Tinaukura! Ce petit chaton a été déposé devant la maison de Mat un beau matin par quelqu’un qui voulait s’en débarrasser. Comme elle adore les animaux elle l’a tout de suite adopté et puis c’est vrai qu’il est chou. En grand manque d’affection, il cherchait constamment à rester en notre compagnie, ne supportait pas de dormir dehors ou même de rester seul la journée, jamais vu un chat aussi collant. Mais bon il nous manque maintenant qu’il n’essaye plus de grimper à notre moustiquaire pour entrer dans la chambre!DSCF9173
Nous quittons le cœur gros cette ile magnifique après deux semaines de travail, nous essaierons de garder contact avec Mat et ses amis. En route vers l’ile voisine d’Atiu et de nouvelles aventures!

Iles Cook – Partie 2 : Atiu paradis perdu au bout du monde

2 Comments Add yours

  1. Del & Arnaud says:

    Hi there !

    Excellentes photos surtout avec le palmier et la Stella. He Seb, faut que tu fasses qqch à ta barbe, j’ai cru reconnaitre le Prince Harry sur certaines photos, lol!
    Vous devez basculer sur le Cambodge aujourd’hui, profitez-bien !
    A+
    Del & Arnaud

  2. Sophie Delatte says:

    Salut,
    Votre blog est top. On aimerait aller aux îles cool aussi. On est pour le moment en nouvelle Zélande. Pourriez vous nous donner les contacts de vos woofing sur place? Ça a l’air top 🙂
    Merci.
    Sophie & Guillaume

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *