2016 – Argentine

Argentina map

 

 

Premier pays de notre grand voyage, l’Argentine possède un vaste territoire (5 fois la France). Tropical au Nord et Glacial au Sud, les climats y sont bien différents . Nous partons découvrir la capitale fédérale, puis descendrons au Sud vers la Pampa, la Patagonie et la Terre de Feu.

 

Argentine – Partie 2 – Patagonie


Argentine – Partie 3 – Le Sud, ses glaciers et la Terre de feu


 

1 – Buenos Aires

Après 14h d’avion et autant de degrés en plus, nous faisons nos premiers pas dans cette ville tentaculaire qui s’étend sur 200km2.

La ville est divisée en plusieurs quartiers tous bien différents les uns des autres. Pour se repérer c’est très facile puisque les rues sont découpées comme aux Etats-Unis, tout est quadrillé.

Nous résidons dans le quartier de Palermo, assez vert et tranquille de jour comme de nuit. Nous nous perdons des heures durant sur ces avenues et pourtant ne sortons pas de cet immense quartier. Nous terminons notre premiere ballade par le jardin botanique, le Rosedal et le Parc de Palermo.

Après une bonne nuit pour récupérer du décalage horaire et du voyage nous voilà fin prêts pour repartir à la découverte de la capitale. Au menu ce matin, le centre-ville. Nous commençons notre visite par la Place de Mai.

Sur cette place, les mères des bébés disparus pendant la dictature militaire du début des années 80 manifestaient couvertes du lange de leur enfant pour obtenir justice. La plupart de ces mères ont également été enlevées par la suite, ce sont donc les grands-mères de ces bébés qui ont pris la relève des manifestations, les fameuses grands-mères de la place de Mai. Elles manifestent encore aujourd’hui tous les jeudis pour la reconnaissance des crimes commis et certaines parviennent, après toutes ces années à retrouver leurs petits enfants.

DSCF6591

Pause déjeuner dans un café oú une invention révolutionnaire est placardée au mur : ” Les scientifiques ont découvert une nouvelle forme de discuter en direct , avec la voix et en 3D! Ils l’ont appelé, se prendre un café avec quelqu’un au Puerto Rico”

 

 

Nous poursuivons notre tour dans le centre.

Arrivés près de l’opéra en plein coeur de la ville, une femme se met à crier et à courir devant nous: un homme à velo vient de lui voler son téléphone. On nous avait prévenu que dans cette capitale il faut être plus attentif que d’habitude…

Ce soir, ce sera sortie avec des amis argentins dans le quartier nocturne de Palermo Soho. Il y a un bar tous les 10 mètres et en pleine semaine les rues sont animées toute la nuit. Le lendemain de bonne heure, nous partons prendre le bateau qui nous amènera en une heure à Colonia del Sacramento en Uruguay.

DSCF6610

2 – Colonia del Sacramento

Une nuit seulement pour gouter aux saveurs d’un pays. L’Uruguay nous accueille en ce troisième jour de voyage, dans la jolie ville de Colonia.

Le guide papier nous indique un décalage d’une heure entre Buenos Aires et Colonia. A l’arrivée, nos téléphones ne se mettent pas automatiquement à jour, nous les forçons donc à ajouter une heure au cadran. Nous avons rendez-vous avec notre hôte sur le principe du Couchsurfing à midi . Après 45 minutes d’attente nous commencons à désespérer! Mais finalement il arrive comme prévu une heure après puisque le décalage horaire n’est apparemment pas d’actualité en cette période de l’année…

L’après midi nous partons vers la plage située à quelques kilomètres de la ville. Le soleil tape et la route est déserte tout comme la plage!

Le soir, nous retrouvons notre hôte qui nous emmène faire une ballade dans sa ville qu’il connait comme sa poche puisqu’il y habite depuis toujours.

DSCF6661

 

Il nous raconte qu’ici, un vieil homme passait ses journées assis à boire du Maté et à saluer les passants. Il est tombé malade et a disparu. En son souvenir, les gens du village lui ont érigé ce petit monument.

 

 

 

DSCF6696Mais qu’est ce que le “Maté”?? Une boisson énergisante que les Argentins et surtout les Urugayens prennent plaisir à siroter non-stop. Dans la rue, chez eux, en marchant , en faisant leur courses, ils ont leur gourde et leur tasse à maté avec eux comme une véritable extension de leur bras!!

 

DSCF6666

Nous terminons la soirée par un coucher de soleil avec nos nouveaux amis uruguayens, nous cuisinerons des crêpes, histoire de leur montrer un aperçu de notre cuisine francaise.

Le lendemain matin, un petit tour dans la ville nous ammène à la rencontre d’un couple de jeunes retraités francais qui sont venus en Camping Car jusqu’ici. Un bateau de commerce les a débarqué à Montevideo et ils ont fait un grand tour. Ils attendent maintenant depuis une semaine leur passage de retour.

Cette ville a beaucoup de charme, vieilles ruelles, vieilles voitures, bougainvilliers, la ballade se poursuit avec la visite d’une maison de villageois datant de l’époque coloniale.

Avant de repartir goutons le Chivito, un burger arrangé pas mauvais du tout accompagné d’une bière brassée sur place en compagnie de Federico notre hôte qui nous aura accompagné tout au long de notre  passage en Uruguay.

Nous repartons ce soir vers Buenos Aires, ravis de notre excursion Uruguayenne.

3 – Retour à Buenos Aires

Arrivés au port nous pensions marcher avec nos sacs de randonnée sur le dos, jusqu’à la première station de métro à quelques kilomètres de là. Mais voila, le quartier malfamé de la Boca nous sépare du métro. Sur le chemin une gamine tente en blaguant de voler ma banane secrète (pas si secrète que cela apparemment!). Un peu plus loin, un passant nous dit que nous ne devrions pas être ici; nous montons donc dans le premier bus venu. Nous apprendrons quelques jours plus tard que même les locaux ne s’aventurent pas dans ce coin de la ville ;D .

Buenos Aires c’est comme une montagne Russe, on passe d’un petit moment de panique à un moment d’euphorie avec la rencontre de personnes très accueillantes. En effet, après l’anecdote de l’après midi, l’arrivée dans la chambre d’hôtes est en contraste total : une magnifique terrasse avec vue sur la Basilique où le Pape Francisco lui même s’est fait baptisé, les amis de nos hôtes y organisent une petite fête et nous invitent à partager leur diner et quelques verres.

Le lendemain, nous profitons du Carnaval, riche en couleurs où les Murgas, petites troupes de quartier, nous émerveillent de leur musique et de leurs danses.

Capitale du tango oblige, nous prenons ce soir des cours accompagnés de nos amis et ces premiers pas sont un véritable plaisir!!

DSCF6820

Le jour suivant, nous profitons du marché de San Telmo et de ses antiquaires qui ont conservé moultes objets de l’époque coloniale.

Nous nous aventurons ensuite une nouvelle fois dans le quartier de la Boca mais cette fois en taxi et directement dans la zone touristique 🙂 . Cet endroit est en fait un peu trop touristique, les rues et les maisons donnent l’impression d’être aménagés pour le touriste comme un décor de Disneyland.

L’attraction ici c´est le Caminito, cette rue qui a donné son nom à un des mouvements du Tango. Dans les rues adjacentes le quartier redevient normal.

La Republica de la Boca fut instaurée à la suite d’une période de grève générale et les habitants majoritairement italiens proclamèrent une sécession de la Boca vis-à-vis de l’Argentine, ils y dressèrent le drapeau Gênois. Le gouvernement Argentin mis rapidement fin à cette révolte mais le quartier aujourd’hui reste symboliquement fier de cette époque.

Nous retournons vers Almagro, et profitons de cette belle soirée pour assiter à une Messe donnée dans la Basilique en face de notre auberge.

DSCF6890

 

 

 

Cela fait maintenant une semaine que nous sommes arrivés à Buenos Aires. Ce matin nous partons découvrir un autre quartier de la ville; Puerto Madero.

 

 

 

DSCF6871

 

 

Ce quartier fut à l´origine le port de Buenos Aires. Rapidement trop étroite, la zone portuaire se transféra à Porto Novo. Le quartier se dépeupla alors et devint un des lieux les plus dangereux de la ville. Aujourd´hui réhabilité à coups de millions de dollars, c’est le lieu où les porteños aiment se ballader les journées ensoleillées.

 

 

 

DSCF6888

 

Après avoir gouté à notre première viande argentine, nous poursuivons la visite dans le quartier suivant, celui de Retiro.

 

 

DSCF6879

 

Les visiteurs Paraguayens ont une astuce pour boire le Maté plus facilement, ils l’emmènent partout avec eux!!

 

 

Une bonne nuit de repos puis nous filons vers la ville voisine de Tigre et ses canaux pittoresques pour notre dernière journée dans la région de Buenos Aires.

DSCF6923

 

Le midi ce sera pause gourmande avec l’artisanat local: charcuterie et fromage.

 

 

Nous terminerons la visite par l´unique Musée du Maté et sa dégustation de maté glacé au citron à la sortie!!

Aujourd´hui nous quittons Buenos Aires vers le Sud du pays.


Argentine – Partie 2 – Patagonie

7 Comments Add yours

  1. Niel says:

    Magnifique pays profiter de toute ces cultures pense à vous très fort

  2. Joan says:

    Content de voir que tout se passe bien pour vous, j’aime beaucoup le format de tes articles, hâte d’en lire plus ! 🙂

    1. Melody says:

      Un commentaire non sarcastique de ta part 😉 ouah je suis touchée!! @ bientot pour de nouveaux articles. Bises

  3. isa says:

    très beau ce début de voyage, nous attendons la suite, bien sur ! bisous mes petits canards

  4. DEL & ARNAUD says:

    So nice ! Excellent la balance de la pharmacie, je me rappelle avoir fait un détour pour la voir. Dans le même genre que le quartier de Palermo soho, vous avez le quartier de Bellavista à Santiago, vous devriez y être prochainement. Amusez-vous bien.

  5. mlaure says:

    Profitez bien de ce voyage, je prend un réel plaisir a te lire ma belle !!!! Envoie nous encore un peu plus de reve et de couleur !!!

  6. Romain says:

    C’est vraiment sympa, j’aime bien la partie 3 de l’Argentine 😉

    Ca fait envie ! A bientôt 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *