Chine – Partie 3 – Pékin, le centre du pays, et même du monde selon l’empire

6 – Pékin

DSCF3356

 

A notre arrivée à Pékin, nous nous faufilons à travers les ruelles d’un “hutong”, un ensemble formé de cours communes avec des maisons typiques datant des siècles passés, collées les unes aux autres. Notre hôte nous fait emprunter une grande porte qui donne sur la ruelle puis un passage qui finalement arrive dans une cour avec une seconde porte qui s’ouvre sur sa maison.

 

 

 

Nous allons passer une semaine dans la capitale, Pékin est surchauffé en ce mois de juin, 37 degrés en moyenne la journée. Les visites sont donc attrayantes mais relèvent parfois du surhumain  sous cette canicule. On démarre notre marathon par la tristement célèbre place Tien’Anmen où aujourd’hui des tibétains se prennent en photo.

Au fond de la place, se trouve la porte principale de la cité interdite. Le palais a été construit sur une ligne Nord-Sud qui se poursuivait harmonieusement jusqu’au fond de la place Tien’anmen. Ceci jusque la mort du camarade Mao car son successeur a construit, en défi au passé, un monument aux lignes modernes, gris et massif pour accueillir sa tombe au beau milieu de la place.

Même en ce jour de semaine caniculaire, des milliers de personnes prennent la direction de la cité. Sa taille est impressionnante, les bâtiments se ressemblent un peu tous mais la grandeur du lieu est inégalée.

On prend un bon bain de foule mais dès que l’on sort du chemin principal, c’est plus calme, une légère brise souffle et avec elle l’on peut s’imaginer au temps des empereurs en voyant passer les eunuques et les 10 000 courtisanes à l’ombre des temples.

DSCF3315

 

Pourquoi dit-on de la cité qu’elle était interdite d’ailleurs?

Le peuple ne pouvait pas y entrer, seul l’empereur et l’impératrice, les courtisanes et les eunuques (afin de s’assurer que toute descendance soit celle du roi) y vivaient en autarcie.

 

 

 

A la sortie de la cité, une montagne s’élève devant nous; c’est ici que le dernier empereur est venu mettre fin à ses jours alors que la population était aux portes du palais. D’en haut, la vue est belle mais sans la pollution qui règne ici, ce serait surement plus impressionnant.

DSCF3338

Cette semaine à Pékin, on ne voit pas le ciel, un brouillard enveloppe la ville, on aperçoit le soleil, ou plutôt une lumière trouble, mais pas de bleu. La nuit le ciel est rouge par endroit, le niveau de pollution est en ce moment 5 fois supérieur aux seuils d’alerte de l’OMS. Mais les gens sont habitués et ce n’est vraiment pas ce qui surgit d’emblée dans les conversations.

Pour rentrer on traverse plusieurs hutong et on adore ces ruelles aux allures de labyrinthe de la vieille ville.

IMG_20160622_204732

Ce soir, en compagnie d’une américaine rencontrée à l’auberge nous goûtons une spécialité pékinoise bien connue: le canard laqué. A notre surprise, ces tranches de canard tendres se mangent dans une crêpe avec un assortiment de crudités et de piments. C’est un régal.

 

IMG_20160622_215024
La balade nocturne entre les grands buildings nous amènera sous un panneau publicitaire digital énorme (250m * 30m) au dessus d’une place dénommée “The place”.

Ce matin c’est un peu comme si on recommençait la visite de la cité interdite puisque l’on prend la direction du palais d’été de l’empereur. La principale différence réside dans le fait que le site est vert et possède un lac en son centre, et puis il est construit sur une montagne alors ça grimpe!

Dans ces murs, l’histoire de la décadente impératrice Cixi nous est contée. Cette concubine aurait donné un héritier à l’empereur qu’elle est soupçonnée d’avoir par la suite empoisonné. Son fils étant trop jeune pour accéder au trône à la mort du roi, elle devint régente. Elle enferma son propre enfant dans un des quartiers de ce palais d’été toute sa vie et resta ainsi à la tête du pays pendant 47 ans.

Le soir, nous apprenons à cuisiner les fameux “dumplings” avec Brenda notre logeuse et ses copines. Porc, haricots longs, sel, poivre, alcool de riz, piment et pâte sont les ingrédients de leur recette. C’est délicieux et à volonté, on fait le plein de cette gourmandise locale.

DSCF3483

Ce matin, nous avons commandé un chauffeur pour la journée afin de nous conduire à la grande muraille.

 

La partie que nous souhaitons visiter se situe à 3 heures de route de la ville. Jingshangli, moins touristique que la partie qui se visite plus facilement, possède l’intérêt d’avoir des parties rénovées du mur et d’autres non.

Nous grimpons les premières marches de bonne heure et nous sommes alors seuls sur la muraille. Le silence et le paysage nous éblouissent, ce moment privilégié durera les premières heures de contemplation avant que quelques randonneurs nous rejoignent. Ici, le ciel est bleu, cela change de Pékin!

DSCF3561

 

Certaines montées sont raides, mais la vue en vaut la chandelle. On passe la journée sur la muraille jusqu’à rejoindre la porte de sortie à quelques kilomètres de “marches” de là. On accueillera volontiers des mexicains dans notre voiture pour partager le retour.

 

 

Les jours suivants seront plus calme avec une visite nocturne dans les quartiers où les pekinois sortent. Aux alentours de Houhai lake ce sont plutôt des chinois de tous âges qui se promènent ou sirotent des cocktails à des prix exorbitants. Du côté  de Sanlitum, ce sont plus des expatriés qui se retrouvent autour d’une bière, d’un match de foot et d’une démonstration de pole dance…

Pour notre dernière journée en Chine, nous jetons notre dévolu sur le quartier artistique de “789”. Ce quartier est une ancienne usine militaire reconvertie en galeries d’art contemporain. Le résultat est unique et très réussi.

Diverses manifestations ont lieu dans le quartier, quelques touristes et une partie de la jeunesse pékinoise viennent y passer leur temps libre.

Aujourd’hui nous quittons la Chine en y laissant une partie des clichés avec lesquels nous étions arrivés. Nous garderons un souvenir de magnifiques paysages, de grandeur, de surpopulation et de pollution mais aussi de personnalités adorables et de délices culinaires inoubliables.

IMG_20160617_215257